Tiny House

Date de publication : vendredi 18 juin 2021

Tiny House : ces logements sont-ils bien isolés pour l’hiver et l’été ?

Les Français sont de plus en plus attirés par les Tiny House, qui répondent à la fois à des enjeux écologiques et économiques. Leur petite superficie les rend peu coûteuses et faciles à chauffer. Elles peuvent s’installer sur de tout petits terrains, répondant ainsi à une exigence d’économie du foncier. Pour s’y sentir bien, encore faut-il que l’isolation soit bien faite. La Tiny House et son ossature bois ne souffrent pas les courants d’air.

Les avantages de la Tiny House bien isolée

La Tiny House dispose d’une superficie réduite et d’un volume à chauffer qui ne l’est pas moins.

Pour garder son caractère transportable, elle ne dépasse pas les 2,55 mètres en largeur et peut aller jusqu’à 10 mètres et plus en longueur. La hauteur maximale est limitée à 4,10 mètres.

En volume, une Tiny House transportable représente entre 90 et 120 mètres cubes, soit l’équivalent d’un séjour de 40 mètres carrés d’une hauteur classique de 2,50 mètres.

Pour le confort d’hiver, la Tiny House bien isolée peut être chauffée par des radiateurs électriques. Certaines peuvent être équipées d’un poêle à bois ou à granulés. Cette solution est recommandée dans les régions froides, la chaleur bois associée à une isolation renforcée apportant un bon confort thermique.

Côté confort d’été, une bonne isolation et une ventilation efficace permettent de réguler la température de la Tiny House sans installer de climatisation.

L’importance de l’isolation et de la ventilation dans une Tiny House

L’isolation et la ventilation présentent une grande importance dans les Tiny House. Une Tiny House mal isolée et mal ventilée devient une glacière en hiver et une fournaise en été. En outre, l’hiver, l’humidité peut se développer dans la Tiny House si les conditions de ventilation et d’isolation ne sont pas respectées.

Le volume de la Tiny House étant plus réduit que celui d’une maison classique, l’humidité s’y forme plus facilement. Il est donc crucial de traiter les parois de façon à les laisser respirer tout en préservant leur étanchéité à l’eau et à l’air. La chaleur ne doit pas non plus s’échapper par les parois.

Si vous optez pour une fabrication sur mesure, le fabricant pourra construire votre Tiny House en tenant compte des caractéristiques d’hygrométrie et de température de la région où vous comptez l’installer. Pour optimiser le résultat, il vous faudra en outre privilégier une orientation qui permette de profiter du rayonnement et de la chaleur du soleil.

En tout état de cause, la qualité de l’isolation et de la ventilation fera de votre Tiny House une véritable maison et la différenciera nettement des mobile home et autres roulottes.

Structure optimale des parois et de l’isolation de la Tiny House

La Tiny House est conçue pour se déplacer et, à ce titre, utilise l’ossature bois. Celle-ci intègre une épaisseur d’isolant pouvant aller jusqu’à 20 centimètres, selon le degré de conductivité du matériau isolant choisi. En région montagneuse, où les écarts de température sont extrêmes, mieux vaut privilégier la fibre de bois. Celle-ci présente un degré de déphasage plus important et assure, de ce fait, un meilleur confort d’été.

Côté extérieur, l’isolant est recouvert du contreventement, qui assure la stabilité de la micro-maison. Celui-ci est primordial dans les régions venteuses. Le pare-pluie vient isoler la paroi de l’eau. Puis le bardage est posé, en laissant un espace suffisant pour assurer une bonne ventilation et limiter ainsi l’humidité.

A l’intérieur, l’isolant est recouvert d’un frein vapeur. Puis le parement intérieur est posé en laissant un espace suffisant pour assurer le passage des gaines et autres tuyaux (vide technique).

Si vous souhaitez isoler et construire vous-même votre Tiny House, vous devez veiller à éliminer les ponts thermiques. Pour cela, l’idéal est de poser le pare-vapeur au sol, puis de le faire remonter le long des parois verticales. Vous veillerez aussi à bien laisser les espaces entre le pare-pluie et le bardage, sans oublier le vide technique.

Retour
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.