Mur humide

Date de publication : vendredi 2 juillet 2021

Isolation d’un plafond de cave humide : nos conseils

Votre cave est humide et transmet une sensation d’inconfort à votre rez-de-chaussée : remédiez au problème en optant pour la bonne technique d’isolation et le matériau le plus adapté. Nos conseils.

Cave humide : les conséquences sur votre maison

Une cave humide n’est pas seulement impropre au stockage : elle génère aussi de vrais problèmes d’inconfort, de déperditions de chaleur, voire des dommages structurels sur votre maison ! Le plafond de votre cave est une zone particulièrement critique : en contact avec le plancher bas de votre logement, il transmet encore plus facilement le froid et l’humidité. L’humidité dans une cave peut provenir de différentes sources :

  • Le sol de la cave est en terre battue : un sol "brut" particulièrement sensible à l’humidité.
  • La proximité d’une nappe phréatique : la poche d’eau souterraine peut faire pression sur les murs de votre cave et de vos fondations et provoquer des infiltrations. On appelle ce phénomène "pression hydrostatique".
  • Enfin, une mauvaise ventilation ne permet pas à votre cave de s’assécher. L’humidité s’accumule alors, avec son lot de désagréments : salpêtre, moisissures, mauvaises odeurs…

Quand cette humidité est importante, elle s’infiltre également dans les niveaux supérieurs de votre maison : via les murs avec des remontées capillaires, mais aussi via le plafond de votre cave, où se concentre la condensation. Résultat : un plancher bas froid sous vos pieds, qui entraîne une surconsommation de chauffage, et, à terme, de possibles dommages structurels.

Comment isoler un plafond de cave humide ?

La solution ? Isoler le plafond de votre cave ! Mais avant de procéder à ce chantier, il vous faut assainir au maximum l’espace afin de ne pas risquer d’emprisonner l’humidité :

  • Améliorez la ventilation : la pose d’une VMC simple flux permettra d’assécher l’atmosphère
  • Aider l’humidité à s’évacuer et à ne pas stagner dans votre cave en soignant le drainage : ce chantier parfois lourd s’impose en cas d’humidité très importante et consiste à intervenir sur les murs et au sol afin de les isoler de l’eau et de permettre l’évacuation de celle-ci.
  • Enfin, la pose d’une membrane étanche au niveau des murs de vos fondations peut éviter à l’eau de s’infiltrer en provenance de l’extérieur ou à cause de la pression hydrostatique.

Une fois le problème d’humidité réglé, vous pouvez procéder à l’isolation. Le plafond de votre cave humide est à traiter en priorité car c’est cette opération qui vous permettra de réaliser le plus d’économies d’énergie.

Les techniques

La pose de l’isolant dépend de sa nature. Pour isoler une zone avec une humidité résiduelle ou un risque d’humidité, on emploiera :

  • La mousse polyuréthane : elle est particulièrement indiquée pour les plafonds de caves voûtées, toujours plus difficiles à traiter. Projetée à même la surface, elle est facile et rapide à poser et ne provoque pas de perte de hauteur. Comptez de 16 à 20 €/m².
  • La laine de roche : accessible financièrement, elle est imputrescible et posée sous forme de panneaux, directement contre le plafond ou sur une armature de tasseaux de bois, afin de ménager une lame d’air entre l’isolant et le support. 6 à 16 €/m².
  • Le polystyrène extrudé : économique, léger et résistant à l’humidité, il est facile à mettre en œuvre. A coller directement sur le plafond ! 6,5 à 10,5 €/m².
  • Le liège expansé : un matériau naturel aux performances isolantes remarquables ! Biosourcé et durable, il résiste à l’humidité et est facile à poser. Comptez de 15 à 20 €/m².

Isolation du plafond de la cave : les aides

Si, pour une raison ou une autre vous ne pouvez bénéficier du coup de pouce isolation Auchan pour isoler le plafond de votre cave humide, vos travaux sont sans doute éligibles à l’un des autres dispositifs d’aide aux travaux de rénovation énergétique suivants :

  • MaPrimeRénov’ (montant dépendant des ressources du foyer)
  • La TVA à taux réduit (5,5 %) sur la fourniture du matériel et la main d’œuvre
  • L’éco-prêt à taux 0 (éco-PTZ)
  • Les aides locales : renseignez-vous auprès de votre collectivité locale pour en savoir plus.

En tout état de cause, en faisant isoler le plafond de votre cave humide, vous serez gagnant sur le long terme, avec une facture de chauffage diminuée et un meilleur confort.

Retour
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.