mur humide

Date de publication : vendredi 30 juillet 2021

Humidité des murs : quelles causes et comment faire pour l’éviter

Les maisons anciennes laissent souvent apparaître des problèmes d’humidité dans les murs. Avant de les traiter, il faut en découvrir l’origine. Chaque problème à l’origine de l’humidité des murs possède un traitement différent. Découvrez notre petit guide d’étanchéité des murs.

Les causes à l’origine de l’humidité des murs

L’humidité apparaissant dans les murs d’une maison peut avoir différentes origines. L’important est de trouver laquelle pour apporter le traitement le plus efficace. Or s’il est facile de faire le constat des moisissures ou de la condensation sur les murs, en retrouver l’origine est moins évident.

La condensation provient de la différence de température entre les murs ou les fenêtres et l’air ambiant. Si la maison est correctement ventilée, l’humidité naturelle des pièces s’élimine tout aussi naturellement. Le défaut de ventilation est réel lorsque la condensation est permanente et fait décoller les papiers peints et noircir les murs.

Une autre cause de la condensation sur les parois froides provient de la présence de ponts thermiques. Un pont thermique est un endroit dans lequel l’isolation n’est pas parfaite, entraînant la rencontre de l’air frais et de l’air ambiant. On retrouve le plus souvent les ponts thermiques dans les arêtes entre mur et plafond.

L’humidité en bas des murs a souvent pour origine une remontée capillaire. C’est le passage de l’eau du sol vers les murs à travers des fondations mal conçues ou devenues poreuses avec le temps.

Si la moisissure est localisée auprès d’un point d’eau, elle peut provenir d’une fuite d’eau :

  • robinet qui goutte,
  • baignoire qui a débordé,
  • fuite d’eau au lavabo,
  • tuyau de lave-linge fissuré, etc.

Enfin, l’humidité des murs peut provenir de fissures par lesquelles l’eau s’infiltre à l’occasion de fortes pluies.

Si vous avez du mal à établir la cause de l’humidité des murs, vous pouvez demander un diagnostic humidité à un professionnel agréé. Celui-ci mesurera le taux d’humidité et analysera un certain nombre de données et vous rendra un rapport complet :

  • constat,
  • source de l’humidité,
  • risques pour la santé,
  • travaux à réaliser pour éliminer le problème.

Le coût varie de 300 à 800 euros selon le logement.

Quel traitement pour lutter contre des murs humides ?

En énumérant les causes de l’humidité des murs, les solutions de traitement se font déjà jour.

Ainsi, si le manque de ventilation est à l’origine de la condensation, la solution apparaît toute trouvée. Vous pouvez commencer par poser des blocs déshumidificateurs dans la maison, mais ce geste ne remédiera pas à la situation. Pour y parvenir, vous devez repenser la ventilation de votre logement. Installer une ventilation double-flux, pose comprise, peut coûter jusqu’à 15 000 euros avec la pose. Il est établi, selon la dernière enquête TREMI, que la ventilation ne constitue pas la priorité dans les opérations de rénovation énergétique alors qu’elle constitue le pendant incontournable d’une bonne isolation. Si la condensation est de moindre ampleur, il peut suffire de bien aérer les pièces pour en chasser l’humidité.

Lorsque l’humidité provient des ponts thermiques, la solution consiste à revoir l’isolation ou à la compléter. Une couche de laine de verre soufflée dans les combles et correctement étalée jusque dans les moindres recoins permet de supprimer les ponts thermiques du plafond. Comptez 25 à 45 euros du mètre carré avec la pose.

Le traitement est plus complexe dans le cas des remontées capillaires. Il est possible de régler le problème simplement en dégageant la terre autour des murs extérieurs mais la solution risque d’être insuffisante. L’injection de résine dans des trous au bas des murs extérieurs s’avère le plus efficace pour traiter les remontées capillaires. Un professionnel vous facturera 20 à 200 euros du mètre linéaire selon le choix de la résine.

L’humidité des murs découlant de fissures trouve sa solution dans l’hydrofugation des murs extérieurs. Il s’agit d’imperméabiliser les murs au moyen d’un produit qui fera barrage aux infiltrations d’eau. Le produit coûte moins de 20 euros du mètre carré selon la surface à traiter et le produit choisi.

Lorsqu’une fuite d’eau a causé une condensation sur les murs, il convient d’abord de réparer la fuite d’eau. Ensuite, vous devez utiliser des déshumidificateurs et bien aérer les pièces jusqu’à la disparition de la condensation.

Il pourra être nécessaire, par la suite, de nettoyer et repeindre les murs pour faire disparaître complètement les traces d’humidité et de moisissures.

Retour
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.